Confiance en soi : 9 conseils pour gagner en estime de soi.

Vous aimeriez améliorer votre confiance en soi et votre estime de soi, vous avez l’impression de subir votre vie, vos émotions, appelez-moi pour prendre rendez-vous pour une consultation à mon cabinet de thérapeute près de Montpellier, pour une consultation par téléphone ou par Skype. Votre thérapeute : 06 11 93 53 17

Se sentir bien dans sa vie, avoir confiance en soi. Ce trait de caractère peut être tellement variable d’une personne à une autre. Je le constate quotidiennement dans mes consultations en tant que thérapeute . Certaines personnes en ont à revendre, d’autres en manquant cruellement. Pourquoi autant de différences d’une personne à une autre?

La confiance en soi . L’estime de soi . Les origines.

Généralement, la confiance en soi se développe dès l’enfance, par l’intermédiaire des parents. L’amour des parents et leurs encouragements poussent l’enfant à développer cette confiance en soi. A l’inverse, des reproches incessant de la part des parents ou des dévalorisations, inhibent l’enfant et l’empêchent de développer sa confiance en soi , son estime de soi .

Coach estime de soi à Montpellier

Manque de confiance en soi et d’estime de soi . Êtes-vous concernés ?

Si vous répondez OUI à un de ces points, alors vous êtes concernés.

– Vous êtes timide et vous avez des difficultés à prendre votre place
– Vous doutez souvent de vous-même
– Vous manquez d’assurance
– vous êtes d’une grande timidité
– Vous n’êtes pas convaincant
– Vous vous sentez nul ou avez souvent des pensées négatives
– Vous êtes souvent en attente de compliments
– Vous êtes souvent stressé
– Vous pensez que la chance n’arrive qu’aux autres
– Vous hésitez devant chaque décision à prendre
– Vous remettez tout en question
– Vous ressentez une perte de confiance en soi
– Vous cherchez sans cesse l’approbation des autres
– Vous ne vous imaginez pas à un poste intéressant ou avec plus de responsabilités
– Vous pensez toujours ne pas être à la hauteur et être capable d’arriver à vos objectifs
– Vous avez des projets, des rêves mais vous échouez à chaque fois
– Vous n’arrivez pas à concrétiser vos désirs comme vous le voudriez
– Vous êtes souvent en proie au doute
– Toutes les remarques que l’on vous fait vous affectent
– Vous êtes anxieux, vous avez peur de l’avenir
– Vous êtes facilement déprimé
– Vous n’arrivez pas à séduire l’homme ou la femme que vous aimez malgré tous vos efforts
– Les autres ne vous font pas confiance ou vous avez du mal à faire confiance

Manque de confiance en soi : conséquences plus graves.

Le manque de confiance en soi peut aussi et malheureusement avoir des conséquences encore plus graves chez certaines personnes, comme par exemple:
– Avoir un comportement agressif avec les autres (ou soi-même)
– Ressentir souvent un niveau de stress important
– Avoir des relations difficiles aux autres
– Rencontrer une multiplication des échecs scolaires et professionnels
– Avoir des tendance à la dépression ou la déprime
– Avoir des tendances suicidaires

Qu’est-ce d’ailleurs que la confiance en soi ?

Avoir confiance en soi c’est avant tout se connaître, croire en son potentiel et en ses capacités. C’est également se sentir bien dans sa vie , avoir un sens à sa vie , se sentir capable d’affronter les obstacles de la vie , savoir se donner des objectifs et être en capacité de les réaliser.

Certaines personnes assurent manquer de confiance en soi et pourtant se comportent avec aisance. D’autres en revanche ne parviennent pas à cacher leur jeu et évitent de se retrouver au centre de l’attention ou peinent à parler en public. Quelle que soit sa forme, le manque de confiance en soi demeure un obstacle à notre épanouissement personnel.

Donc, comme vous l’aurez compris, la confiance en soi ne figure pas au rang des qualités innées. Ce qui signifie donc que nous pouvons toujours améliorer notre estime de soi. Et la confiance en soi peut s’acquérir même à l’âge adulte ! Booster ses capacités, reprendre les rennes de sa vie au lieu de la subir , cela s’apprend !

Coach confiance en soi à Montpellier

Confiance en soi : 9 conseils pour regagner votre estime

En tant que thérapeute, je vous propose neuf conseils puisés de mon expérience professionnelle, censés vous aider à restaurer votre assurance et vous permettre enfin d’oser être vous.

1/ Identifier de quel type de manque de confiance en soi vous souffrez
En me basant sur différentes études scientifiques sérieuses, je distingue quatre “niveaux” :
La confiance de base, également appelée “sécurité intérieure”, à savoir notre sensation d’être à notre place dans notre vie.
La confiance en notre personne propre, c’est à dire en nos sensations , nos émotions , notre capacité à affirmer nos désirs et nos besoins.
La confiance en nos compétences, c’est à dire en notre intelligence, nos talents, connaissances
La confiance relationnelle, c’est à dire notre confiance en l’autre et en notre capacité à tisser des liens durables avec notre entourage.
En fonction du niveau où vous sentez un manque, je vous invite à travailler sur tel ou tel aspect de votre manque d’assurance. 

2/ Repérer ses zones de confiance
Même si vous avez le sentiment de manquer totalement de confiance en vous, il y a forcément des zones de sécurité dans votre vie, des parties de vous que vous aimez, des domaines dans lesquels vous vous débrouillez bien voire très bien.  
Persister à ne pas voir ces parties positives est une cause d’aggravation de ce sentiment de manque d’assurance.

3/ Faire la liste de ses vingt principales qualités
Vous pensez surement ne pas en trouver vingt, et pourtant je peux vous assurer que vous les avez. Si vous n’y arrivez pas, je vous invite à vous faire aider par vos proches : “qu’est-ce que tu aimes en moi, quelles sont trois qualités que tu me reconnais?”  
Reportez ensuite ces qualités sur des post-it et disposez-les un peu partout, sur votre frigo, votre table de nuit, dans votre agenda, dans votre voiture, sur votre miroir de salle de bain, etc. A chaque fois que vos yeux se posent sur l’un d’entre eux, “inspirez profondément en éprouvant cette qualité en vous.” 

4/ Faire le bilan de ses difficultés
Plus vous serez conscient des conséquences négatives de votre défaut de confiance en soi sur votre vie, plus vous serez motivé à changer. Pour cela, identifiez les comportements et attitudes engendrés par ce manque de confiance et voyez comment cela vous limite sur le plan scolaire, professionnel ou personnel.
Posez-vous ces questions : qu’est-ce qui serait différent dans ma vie si j’avais d’avantage confiance en moi ? Qui serais-je aujourd’hui ? Qu’est-ce-que mon manque d’estime de soi m’empêche de faire ?

5/ Pister les éventuels bénéfices secondaires
Savoir ce que votre manque de confiance en vous crée comme obstacle dans votre existence est une chose, prendre conscience de ce que ce fonctionnement vous apporte en est une autre. En effet, si nous avons mis en place certains mécanismes, c’est en général parce qu’ils nous arrangent, ou parce qu’ils confortent une croyance que vous avez vous concernant, même s’il est parfois difficile de l’admettre. 
D’où ces questions : “manquer de confiance en moi me permet de… ?” : D’être “protégé(e)” par ceux qui nous entourent, d’éviter de monter en première ligne, d’esquiver certaines tâches que nous n’aimons pas.
Suite à ce constat, que décidez-vous? Allez-vous conserver votre manque de confiance en vous avec tous les avantages qu’il offre ou décidez-vous de vous en libérer ?

6/ Identifier ses croyances
Quelles sont les croyances sur lesquelles vous basez votre manque de confiance en vous? Par exemple, “je suis nulle, je ne suis pas intéressant(e) , incapable”, ou au contraire, “je suis trop sympa , ce sont les autres les méchants”, etc.
Souvent, notre entourage perçoit les signaux que nous envoyons consciemment ou inconsciemment et y répond. Par exemple : “Je ne suis pas intéressant”, entraîne de la part de celui qui s’en convainc une mise en retrait volontaire, qui elle-même provoque chez les autres la conviction que vous ne désirez pas qu’ils viennent vers vous.  
Ce qui vous conforte dans cet esprit de ne pas être intéressant. Déconstruire vos croyances est un pas essentiel vers le gain de confiance en vous.
Dans ce cas, je vous propose de modifier pendant quelques jours l’une de vos attitudes : “si j’avais la croyance d’être quelqu’un de super intelligent, comment me comporterais-je?” 

7/ Cesser de se dévaloriser
“Tu es incapable, tu es nul, tu n’y arriveras jamais….”. Une fois ces mots que vous vous répétez sont identifiés, je vous invite à vous dire que vous avez le pouvoir sur cette pensée. Vous pouvez en diminuer l’importance ou la jeter à la poubelle. Vous pouvez visualiser que vous la brisez. Tous les moyens que vous voulez pour visu en débarrasser.

8/ S’accepter tel qu’on est
Je précise de suite que s’accepter comme on est ne signifie pas rester avec des comportements toxiques ou dérangeants. Si vous vous dites : “Je suis colérique, je m’accepte comme je suis”, cela ne vous rendra pas plus heureux. Pas plus que ” je suis violent , je n’arrive pas à faire des choix”, etc. Tous ces attributs sont des symptômes.  
S’accepter comme on est ne signifie pas être complice de ces symptômes. Il faut accepter ce qui ne peut être changé, modifier ce qui peut l’être. Cela n’est pas simple et peut nécessiter l’aide d’un thérapeute.

9/ Sortir de ses habitudes
Les habitudes sont confortables, elles forment des repères dans nos vies et dans nos relations, et nous rassurent. Elles donnent une illusion de stabilité, de permanence.
Modifier les habitudes signifie aussi s’autoriser à être différent, sortir de sa zone de confort, même sur des détails, c’est enfin oser être soi. 

Le problème de confiance en soi définitivement éradiqué :

Avec ces conseils, j’espère vous aider à transformer les acquis les plus efficaces de 10 années de psychologie, où chaque action est essentielle, pour vous guider dans le processus d’augmentation de la confiance en soi.
Le but étant d’aider mes lecteurs et mes patients à:
– Reprendre confiance en soi ou prendre confiance en soi ou confiance en eux
– Retrouver un sens à sa vie
– Vaincre ses peurs
– Développer son affirmation de soi
– Avoir une bonne estime de soi
– Augmenter ses réussites ou réussir
– Dépasser ses faiblesses
– Être moins sensible au regard des autres

Vous pouvez commencer le processus dès maintenant, et constater les premiers progrès dès demain.

J’utilise moi-même ce processus en consultation avec mes patients. Si vous ressentez le besoin d’être accompagné, je peux surement vous aider.