La Communication Bienveillante, de quoi s’agit-il ?

La Communication non violente (CNV) n’est pas une thérapie en soi mais elle aboutit à des retombées thérapeutiques très intéressantes. Cette méthode vise à créer entre les êtres humains des relations fondées sur l’empathie, la compassion, la coopération harmonieuse et le respect de soi et des autres.

La pédagogie de la communication bienveillante permet à ceux qui la pratiquent de vivre des relations saines, respectueuses, créatives et bienveillantes. Son application améliore la qualité de toute relation : relation à soi , relations entre parents et enfants , relations familiales , relations de couple , relations professionnelles , relations au sein de l’école, relations d’aide et d’accompagnement…

Elle est efficace même lorsque la personne ou le groupe en face de nous ne connaît rien du processus.

Les concepts et les techniques de la communication non violente ont été mis au point, au milieu des années 1960, par Marshall B. Rosenberg, docteur en psychologie clinique. Il a été fortement inspiré par les travaux des psychologues américains Carl Rogers (1902-1987) et Thomas Gordon (1918-2002).

La Méthode :

La Communication non violente repose sur 2 prémisses :

– Tous les êtres humains ont des besoins fondamentaux semblables.
– Chacun est naturellement capable d’accéder à un état de compassion et de montrer de la bienveillance à l’égard de ses propres besoins et de ceux de ses semblables.

De ces prémisses découle le modèle de communication de cette méthode :
1 – Observation objective de la situation (en mettant de côté nos jugements et nos évaluations).
2 – Identification des sentiments qu’éveille la situation (en les différenciant de nos interprétations et de nos jugements).
3 – Identification des besoins liés à ces sentiments (aspirations profondes, motivations, etc.).
4 – Formulation d’une demande en vue de satisfaire ces besoins (présentée de façon positive, concrète et réalisable).

J’utilise cette démarche de communication non violente dans le but d’améliorer l’efficacité de la relation d’aide et des accompagnements individuels ou d’équipes que je propose, les coachings, les médiations, la gestion de conflits, dans la sphère sociale ou familiale. Elle se combine parfaitement avec d’autres outils et approche thérapeutiques que j’utilise tels que la PNL, la systémique, la technique du TAT …

Grâce à ces outils, je peux notamment amener mon client à :
– Apprendre à reconnaître ses émotions (et à les exprimer).
– Entrer en contact avec ses besoins fondamentaux et apprendre à connaître propres valeurs (et à les exprimer).
– Dissiper les sentiments de culpabilité, de honte, de peur, de dépression.
– Transformer des émotions douloureuses (la colère ou la frustration) en un élan qui aboutira à la construction et à la coopération.
– Améliorer sa communication avec les autres et donc avec soi-même.
– Acquérir une meilleure connaissance de soi et un plus grand respect pour soi-même et pour les autres.

La “Méthode Gordon” que j’enseigne aux parents, aux professionnels de la petite enfance et aux ados par le biais des formations/Ateliers de groupe que je propose, est une méthode de communication dite non violente.